Fonds monétaires, comptes à terme : les hauts rendements des placements à court terme

Investir dans des placements à court terme présente de nombreux avantages, adaptés aux objectifs financiers et à la situation personnelle de chaque investisseur. Actuellement, ces placements bénéficient de l’augmentation des taux d’intérêt et des incertitudes entourant les investissements à long terme et plus risqués.

Ces options présentent des rendements attractifs, parfois nettement supérieurs aux livrets réglementés, tout en garantissant le capital investi. De plus, elles offrent la possibilité d’investir des montants plus importants que ceux autorisés par les livrets.

Par Laurence Boccara – Les Echos – Publié le 29/11/2023

Pour placer des liquidités à court terme, l’éventail des solutions s’étoffe grâce à la hausse des taux. Voici deux placements pertinents pour optimiser le couple rendement- risque. 

« Pour placer sa trésorerie, c’est d’autant plus intéressant de jouer les papiers monétaires car leurs taux court terme sont, en ce moment, supérieurs à ceux des obligations long terme », souligne Hervé Thiard, directeur général de Pictet AM France

Des fonds monétaires très bien rémunérés

Avec des tickets d’entrée modestes et sans plafond, ces véhicules collectifs disposent de portefeuilles diversifiés. Leur « panier » se compose d’un cocktail de titres de créances de duration courte (échéance proche) allant des émissions de bons du Trésor d’Etat aux certificats de dépôt des banques en passant par des billets de trésorerie d’entreprise. La performance des fonds monétaires est en lien direct avec l’évolution des taux directeurs de la BCE avec comme indice de référence l’€STER (taux interbancaire au jour le jour, exEonia) proche de 3,9 %.

Liquides, ces véhicules facturent des frais de gestion modestes (de 0,10 % à 0,40 %). Presque sans risque, ce support s’avère une solution de placement d’une somme en vue de son affectation définitive. C’est aussi un « abri » possible pour se mettre, un temps, à l’écart des secousses de la Bourse. Les gains sont taxés à « flat tax » de 30 %.

Les comptes à terme : un rendement garanti

Conçus par les banques, ils profitent eux aussi de la remontée des taux. « Bon nombre d’établissements en ligne offrant des super livrets proposent désormais ces produits », indique Adeline Moisiard, directrice marketing de Panorabanques. Selon cet établissement, les rendements (bruts) vont de 1,60 % à 3,96 % sur un an, de 2,30 % à 3,85 % sur deux ans ou encore 3,50 % à 4,80 % sur cinq ans (voir illustration). Ce placement sûr a pour avantage de promettre un taux de rémunération fixe et garanti à la
souscription.

C’est une parade efficace pour ne pas s’exposer aux variations importantes des taux courts. Autres points positifs : aucuns frais (entrée, sortie, gestion) ne sont facturés. De plus, le ticket d’entrée est, selon les établissements, accessible entre 500 et 10.000 € et sans plafond de versement.

Il faut savoir que ce compte ne s’alimente que par un versement unique. C’est une stratégie subtile à jouer pour ceux qui tablent sur une baisse des taux à moyen terme. Toutefois, on relève des inconvénients. D’abord, le capital investi est indisponible sur la durée choisie. « Il faut être sûr de ne pas avoir besoin de cette somme avant le terme. Le remboursement anticipé est possible mais entraîne des pénalités financières. Il conviendra de bien s’informer des conditions de sortie mentionnées dans le contrat de souscription car elles varient selon les établissements », prévient Adeline Moisiard. Ensuite, les intérêts ne sont versés qu’à l’échéance. Pour éviter d’immobiliser une somme sur une échéance unique, mieux vaudra la fractionner et l’investir dans plusieurs comptes à terme de durées différentes. 

Laisser un commentaire