Optimiser sa fiscalité grâce au PER Individuel

C’est certainement la dernière fois qu’on vous en parle pour cette année. En effet, la période de défiscalisation touche à sa fin, et les dernières opportunités pour réduire votre facture fiscale se présentent maintenant.

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) se positionne comme l’une des meilleures solutions à cet effet, permettant une réduction significative de l’imposition. Cependant, son efficacité dépend de son optimisation et des allocations réalisées à l’intérieur. 

Par Les Partenaires de Challenge – Publié le 15/12/2023

Dans un contexte marqué par un bouleversement du système de retraite, le PER attire de plus en plus de ceux qui souhaitent assurer leur sécurité financière future.

PER : COMMENT PROFITER DU PLAN D'ÉPARGNE POUR OPTIMISER SA FISCALITÉ ?

Dans un contexte marqué par un bouleversement du système de retraite, le Plan d’Épargne Retraite (PER) est considéré par de plus en plus de particuliers qui souhaitent assurer leur sécurité financière future.

Accessible aux investisseurs débutants comme aguerris, le PER, successeur du PERP et du contrat Madelin, constitue un excellent moyen de se constituer une retraite complémentaire. Les sommes versées sur le contrat sont déductibles fiscalement, ce qui en fait un instrument de choix pour optimiser sa fiscalité tout en préparant son avenir.

Pourquoi se tourner vers le PER dans le contexte actuel ?

Le système de retraite par répartition a vu ses fondements ébranlés, avec l’allongement de la durée de cotisation, la hausse de l’âge de départ à la retraite et la baisse des pensions. Afin de mieux anticiper l’avenir, il est aujourd’hui judicieux de se tourner vers une retraite par capitalisation, complémentaire à la pension versée par l’État, par exemple, en souscrivant un PER.

Commencer tôt et épargner régulièrement sont les clés pour optimiser son effort d’épargne. Côté supports d’investissements, le choix est vaste : unités de compte, immobilier (SCPI, SCI), private equity, fonds euros, fonds obligataires datés, FCPR, produits structurés, etc. Le choix des supports dépend majoritairement de votre horizon de placement, essentiellement long dans le cadre de la retraite.

Au moment de la retraite, l’épargnant peut choisir entre une sortie en rente ou en capital, en fonction de ses besoins financiers

Quels sont les avantages fiscaux d'un PER ?

Grâce à la déductibilité des versements, le Plan d’Épargne Retraite est également un excellent outil d’optimisation fiscale. Les versements réalisés avant le 31 décembre 2023 confèrent aux épargnants une déduction pouvant atteindre 10% de leur revenu net imposable de 2022, avec un plafond fixé à 35 194 euros. Un avantage qui profitera tout particulièrement aux contribuables les plus fortement imposés. Les personnes n’ayant pas opté pour la déduction des versements peuvent quant à elles
profiter d’avantages fiscaux sur les rentes ou le capital, à la sortie du PER : Les rentes viagères sont soumises à l’impôt sur le revenu, mais font l’objet d’un abattement qui varie en fonction de l’âge du bénéficiaire : 

  • 30 % avant 50 ans ; 50 % entre 50 et 59 ans ; 60 % entre 60 et 69 ans ; 70 % après 69
    ans. 

À cela s’ajoutent les prélèvements sociaux de 17,2%.

Pour les sorties en capital, la fraction correspondant à vos versements volontaires non déduits fiscalement bénéficie d’une exonération totale d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Quant à la portion du capital résultant des intérêts générés par le contrat, elle est soumise à un prélèvement forfaitaire de 30%, réparti entre l’impôt sur le revenu à hauteur de 12,8% et les prélèvements sociaux à un taux de 17,2%.

Comment optimiser la sortie de son PER ?

L’optimisation de la sortie du PER dépend de la situation financière de l’épargnant au moment de la retraite. Les personnes souhaitant obtenir un complément de revenus privilégieront généralement la sortie en rente, qui leur permet d’avoir une rentrée d’argent régulière et de mieux maîtriser leur budget. 

Pour les personnes percevant déjà une pension étatique suffisante, le versement du capital est également une option ! Le déblocage d’une somme plus importante en une seule fois peut permettre de réaliser un projet de plus grande ampleur, comme l’acquisition d’une résidence secondaire, par exemple. Entre les deux options, une sortie en capital répartie en plusieurs versements peut aussi être envisagée pour éviter un changement préjudiciable de tranche d’imposition. 

Bon à savoir : s’il est normalement bloqué jusqu’à l’âge de départ à la retraite, le PER offre néanmoins des conditions de déblocage anticipé dans certaines situations exceptionnelles (invalidité, décès, surendettement, expiration des droits au chômage, etc.)

Le PER est un produit d’épargne à long terme, et surtout une arme de choix pour faire face aux changements qui s’opèrent dans le système de retraite actuel. En profitant des avantages fiscaux du PER et en planifiant judicieusement sa sortie, chaque épargnant peut maximiser les bénéfices de ce dispositif et s’offrir une retraite sereine. 

Laisser un commentaire