Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) encore méconnu des investisseurs

La gestion d’un patrimoine requiert des connaissances approfondies en matière juridique, fiscale et financière. En tant qu’expert des placements financiers, le CGPI aide ses clients à établir une stratégie patrimoniale adaptée à leurs besoins. C’est un métier souvent comparé avec le conseiller en gestion de patrimoine salarié, mais qui reste finalement peu connu et stigmatisé. Quintus Patrimoine vous livre les informations nécessaires et un éclaircissement sur ce qu’est réellement le métier de CGPI.  

Par Quintus Patrimoine – Publié le 14/11/2023 – Modifié le 15/11/2023 

Un conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant, c’est quoi ?

Un conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI) est un professionnel spécialisé dans la gestion financière et patrimoniale. À la différence d’un conseiller en gestion de patrimoine traditionnel, un CGPI exerce de manière autonome, ce qui signifie qu’il n’est affilié à aucune institution financière spécifique.

Les principales responsabilités d’un CGPI comprennent l’analyse de la situation financière globale d’un client, la compréhension de ses objectifs financiers, et la formulation de recommandations personnalisées en matière d’investissement, de fiscalité, de succession, ainsi que dans d’autres domaines liés à la gestion du patrimoine.

Les CGPI fournissent des conseils impartiaux et ont la capacité de recommander une variété de produits financiers issus de différentes institutions. Leur objectif est d’optimiser la gestion du patrimoine de leurs clients en prenant en considération leurs besoins spécifiques et leurs objectifs financiers à long terme.

Quelles sont les différences entre le CGPI et le CGP classique ?

Les appellations « CGPI » (Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant) et « CGP » (Conseiller en Gestion de Patrimoine) sont fréquemment employées de manière interchangeable. Il est cependant important de noter des différenciations importantes entre ces deux termes et ces deux métiers.

Le terme « indépendant » souligne que le CGPI n’est affilié à aucune institution financière spécifique. Par conséquent, il jouit de la liberté de conseiller sur une variété étendue de produits financiers provenant de différentes sources. Cette autonomie se traduit par une plus grande flexibilité dans ses recommandations, une qualité des produits accrue, et une capacité à répondre de manière plus souple aux besoins spécifiques des clients. Le CGPI travaille selon une approche d’architecture ouverte.

A la différence du CGPI, le conseiller en gestion de patrimoine salarié est limité aux produits de son établissement financier. Cela restreint son champ d’action.

Quelle valeur ajoutée pour les clients ?

Les CGPI cherchent souvent à fournir des services personnalisés, qui prennent en considération les besoins et objectifs spécifiques de chaque client. Les contrats ne se ressemblent pas.

En mettant l’accent sur une relation clientèle à long terme, les CGPI sont souvent impliqués dans le suivi continu de la situation financière de leurs clients, ajustant leurs recommandations en fonction des évolutions du marché et des changements dans la vie du client.

Les Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP) employés par une institution financière peuvent être impactés par les produits et services de leur employeur, de même que par la taille de leur portefeuille client. Un autre élément pouvant exercer une influence sur leur travail est la définition des objectifs qui leur est imposée. Dans ce contexte, la personnalisation de la relation client devient plus complexe.

Pour quel type de clientèle sont les CGPI ?

C’est ici que nous remettons en question le mythe selon lequel les Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants (CGPI) s’adressent exclusivement aux personnes fortunées. En réalité, les CGPI ont une clientèle diversifiée, allant des particuliers aux familles, en passant par les entrepreneurs et les professions libérales.

Leur mission principale est de prodiguer des conseils personnalisés en matière de gestion de patrimoine. Les CGPI guident les particuliers dans l’optimisation de leur patrimoine, la protection de leurs actifs, la préparation de la retraite, la planification des successions, et la préservation du patrimoine familial. Leur objectif est d’aider leurs clients à développer leurs ressources, ce qui signifie que leurs services conviennent aussi bien à un jeune actif qu’à un retraité.

Les professionnels peuvent également tirer parti des conseils d’un CGPI pour la gestion de leur patrimoine personnel, la planification fiscale, et la création de stratégies d’investissement adaptées à leur situation.

Il est essentiel de noter que les services d’un CGPI sont particulièrement utiles pour ceux qui apprécient l’objectivité et la diversité des conseils. De plus, les CGPI collaborent avec des partenaires tels que des notaires, des promoteurs immobiliers, des services de gestion-locative, des experts-comptables, ce qui leur permet d’offrir des avantages supplémentaires à leurs clients.

Combien cela coûte de faire appel un CGPI ?

Les CGPI opèrent souvent en tant qu’entrepreneurs indépendants, ayant la possibilité de percevoir des honoraires de conseil, des commissions sur les produits financiers, ou une combinaison des deux. La rémunération d’un CGPI dépend des services dont vous avez besoin. Le coût d’un bilan patrimonial peut varier entre 500 et 1000€ suivant le cabinet.

Notez cependant que chez Quintus Patrimoine, ce bilan est totalement gratuit ! 

Laisser un commentaire